Un Homme est aujourd’hui parti trop tôt : Jean Francois Cesarini.

Un Homme est aujourd’hui parti trop tôt : Jean Francois Cesarini.

En si peu de temps, nous avions pourtant beaucoup partagé.

Une passion commune pour l’entrepreneuriat et la politique tout d’abord, notre conviction que rien n’est impossible, profiter de l’instant présent et bien d’autres choses ^^

En dépit d’opinions et de méthodes parfois opposées, il avait de l’énergie à revendre, assurément ! Car il faut lui reconnaître sa volonté de ne jamais rien lâcher, de rassembler au-delà des différences, de prendre la parole pour faire avancer le débat même si le contenu pouvait parfois déranger, de défendre les causes qui le tenaient à coeur jusqu’au bout, de s’épuiser à la tâche pour résoudre des problèmes insurmontables au premier abord et de tenter d’innover constamment.

Le match contre la maladie n’est jamais une partie équitable sur le long terme et finit bien souvent avec le même vainqueur ^^
Le chemin n’en reste pas moins parfois plus intéressant et enrichissant que la destination ou le résultat en lui-même. Aveuglé par cette envie de dévorer la vie à pleine dent, cela nous rappelle qu’il ne faut pas oublier l’essentiel.

Ce dont je me souviendrai du « Jeff », c’est ce sourire, cette énergie, cette volonté inébranlable… et cette bonne vieille bouteille de pinard jamais trop loin pour refaire le monde.

Toujours présent là où il le fallait.
Toujours partant pour relever de nouveaux défis
Toujours avec un coup en avance… mais aujourd’hui peut-être un de trop.

Une fois encore, tu pars pour un nouveau voyage
Saluttttttt Jeff
Et Merci.

No Comments

Post A Comment